Actualités

Le besoin en fonds de roulement : qu’est-ce que c’est ?

Le besoin en fonds de roulement (couramment appelé BFR) est un indicateur financier essentiel pour toutes les entreprises. Il mesure la différence entre les ressources que l’entreprise utilise pour financer son cycle d’exploitation et le temps nécessaire pour transformer ses actifs en liquidités. Pourquoi est-il important d’apprécier le BFR, comment le calculer, et comment bien interpréter les résultats ? GESTION CREDIT EXPERT, société de recouvrement de créances, répond à ces questions. 

Définition et calcul du BFR

Définition : Le BFR représente la différence entre les ressources financières qu’utilise une entreprise pour financer ses activités opérationnelles (stocks, créances clients, etc.) et le temps nécessaire pour convertir ces actifs en liquidités. 

Le cycle d’exploitation d’une entreprise comprend généralement les étapes suivantes : 

  1. Approvisionnement en matières premières : l’entreprise achète des matières premières pour la production de biens ou la prestation de services.
  2. Production : les matières premières sont transformées en produits finis ou les services sont fournis.
  3. Stockage des produits finis : les produits finis sont stockés en attendant d’être vendus.
  4. Vente : les produits finis sont vendus aux clients.
  5. Créances clients : les clients ont un délai de paiement, ce qui crée des créances à recevoir.

Le BFR représente le décalage entre l’achat des matières premières et le paiement par les clients pour les biens ou services fournis. 

Le BFR doit être calculé régulièrement, car il a un impact direct sur la trésorerie de l’entreprise. Il est calculé de la manière suivante :

BFR = Stocks + Créances clients – Dettes fournisseurs

  • Les stocks représentent les matières premières, les marchandises ou les produits finis en cours de production ou de vente.
  • Les créances clients représentent les sommes dues par les clients pour des produits ou services déjà livrés ou vendus.
  • Les dettes fournisseurs représentent les sommes dues aux fournisseurs pour des produits ou services déjà achetés.
calcul BFR

Une variation du BFR peut également être calculée sur une base périodique pour suivre son évolution au fil du temps. En général, une réduction du BFR est considérée comme positive car elle libère des fonds qui peuvent être utilisés à d’autres fins, tandis qu’une augmentation du BFR peut signaler des difficultés potentielles de trésorerie.

Exemple de calcul d’un BFR

Supposons qu’une société de production présente les caractéristiques suivantes : 

  • Chiffre d’affaires annuel : 10 000 000 €
  • Stocks de matières premières : 200 000 €
  • Stocks de produits finis : 500 000 €
  • Créances clients : 40 % des ventes, payables à 30 jours
  • Dettes fournisseurs : 60 % des achats, payables à 60 jours

Calcul du BFR (besoin en fonds de roulement)

  • Stocks

Stocks de matières premières : 200 000 € x 1,5 / 12 mois = 25 000 €

Stocks de produits finis : 500 000 € x 8 / 365 jours = 10 960 €

  • Créances clients

40 % des ventes : 10 000 000 € x 40/100 = 4 000 000 €

30 jours de rotation : 4 000 000 € / 30 jours = 133 333 €

  • Dettes fournisseurs

60 % des achats : 10 000 000 € x 60/100 = 6 000 000 €

60 jours de rotation : 6 000 000 € / 60 jours = 100 000 €

Besoin en fonds de roulement

  • Stocks : 25 000 € + 10 960 € = 35 960 €
  • Créances clients : 133 333 €
  • Dettes fournisseurs : 100 000 €

BFR = 35 960 € + 133 333 € – 100 000 € = 48 333 €

Le BFR dans le cas des activités de services

Dans le contexte des activités de services, le BFR est généralement plus faible que dans le contexte des activités de production. En effet, les activités de services ne nécessitent pas d’achat de matières premières ou de marchandises, ce qui réduit les besoins en fonds de roulement.

Le BFR des activités de services est principalement constitué des charges courantes à avancer. Les entreprises de services facturent généralement leurs prestations après leur réalisation, ce qui crée ce décalage entre l’encaissement des recettes et les dépenses engagées.

  • La formule de calcul du BFR se simplifie à :

BFR = Travaux en cours + Encours moyen des créances clients – Encours moyen des acomptes clients

Pourquoi calculer son besoin en fonds de roulement ?

Calculer son besoin en fonds de roulement est une opération simple qui permet d’obtenir une information essentielle pour la gestion d’une entreprise. 

Avant de créer une entreprise

Calculer son BFR avant de créer une entreprise est important pour plusieurs raisons :

  • Pour évaluer la faisabilité du projet de création : si les besoins sont trop importants, il peut être difficile de les financer, ce qui peut mettre en péril la viabilité du projet. En comprenant les besoins en fonds de roulement, un entrepreneur s’assure que l’entreprise dispose des ressources nécessaires pour fonctionner efficacement dès le début. Il contrôle aussi que le modèle économique choisi est pérenne dans le temps.
  • Pour identifier les différentes options de financement : en calculant le BFR, un entrepreneur peut déterminer s’il aura besoin de financements externes, tels que des prêts bancaires par exemple. 

Calculer son BFR tout au long de la vie de l’entreprise 

  • Pour suivre l’évolution de la santé financière de l’entreprise. En calculant régulièrement son BFR, l’entreprise peut identifier les éventuels risques de difficultés de trésorerie.
  • Pour prendre des décisions stratégiques et influer de manière positive sur la situation financière de l’entreprise. Par exemple, elle peut décider de réduire ses stocks, de négocier des délais de paiement plus courts avec ses fournisseurs ou d’augmenter ses prix de vente.

Quelle différence entre le BFRE du BFRHE ?

Le BFRE (besoin en fonds de roulement d’exploitation) et le BFRHE (besoin en fonds de roulement hors exploitation) sont deux versions de la notion de BFR. La principale différence entre les deux est que le BFRE ne prend en compte que les éléments liés à l’exploitation de l’entreprise, tandis que le BFRHE prend en compte tous les éléments du bilan (achat de biens d’équipement, de terrains ou de bâtiments, investissements en R&D, etc.).

Comment interpréter son besoin en fonds de roulement ?

L’interprétation du BFR dépend de sa valeur. Un BFR positif, nul ou négatif indique des situations différentes : 

1) BFR positif 

Un BFR positif signifie que l’entreprise a besoin de fonds pour financer son cycle d’exploitation. Ce besoin peut être dû à plusieurs facteurs, tel qu’un délai de paiement ou de rotation des stocks long. L’entreprise doit donc trouver des sources de financement pour couvrir son BFR. Ces sources de financement peuvent être internes (réserves ou bénéfices) ou externes (emprunts bancaires ou subventions par exemple).

2) BFR nul

Un BFR nul signifie que l’entreprise n’a pas besoin de financement supplémentaire. Les ressources générées par l’activité suffisent à couvrir les besoins de l’entreprise, sans excédent de trésorerie.

3) BFR négatif

Un BFR négatif signifie que l’entreprise dispose de fonds excédentaires pour financer son cycle d’exploitation. Cela est une bonne chose si l’entreprise utilise ce surplus de trésorerie pour investir ou réduire sa dette. Cette situation arrive souvent dans les secteurs d’activités où les clients effectuent des paiements comptants. 

Financement et ratios financiers

Il est nécessaire de bien comprendre le fonctionnement du BFR et de le financer de manière optimale. Les ratios financiers peuvent être un outil précieux pour analyser le besoin en fonds de roulement et identifier les leviers d’amélioration.

Comment financer son besoin en fonds de roulement lors du démarrage de l’activité ?

Lors du démarrage de l’activité, les entreprises ont souvent un BFR important. Et pour le financer, il existe plusieurs solutions :

  • Le découvert bancaire est une solution courante, mais elle est également risquée et coûteuse. En effet, les banques facturent des frais de découvert, ainsi que des intérêts sur le montant du découvert. C’est une solution qui doit rester temporaire.
  • Les apports en comptes courants des associés ou actionnaires sont une solution plus avantageuse que le découvert bancaire. Une somme est versée par un associé dans la trésorerie de son entreprise. 
  • Le fonds de roulement est une solution à long terme. Il s’agit de fonds propres apportés par les associés ou actionnaires.

Ratios financiers en lien avec le besoin en fonds de roulement 

Les ratios financiers permettent d’analyser la situation financière d’une entreprise. Certaines variables sont particulièrement utiles pour analyser le BFR : 

Délai (en nombre de jours) = (dettes fournisseurs TTC / achat TTC) x le nombre de jours de la période concernée. 

Délai (en nombre de jours) = (créances clients TTC / CA TTC) x le nombre de jours de la période concernée. 

Délai (en nombre de jours) = (stock de marchandises / coût de production ou d’achat) x le nombre de jours de la période concernée. 

Comment améliorer son besoin en fonds de roulement ? 

L’amélioration du BFR reste un élément clé de la gestion financière des entreprises. En réduisant certaines composantes du BFR comme les créances clients, les entreprises peuvent améliorer leur trésorerie et renforcer leur situation financière. Pour maîtriser son BFR, l’entreprise doit être attentive aux points suivants : 

  • Une bonne gestion des stocks (réduction du délai de rotation des stocks),
  • La réduction des créances clients,
  • La réduction des dettes fournisseurs (négocier les délais de paiement),
  • Le choix du mode de financement du BFR (découvert bancaire, apport en comptes courants, etc.),
  • Une comptabilité à jour.

Pour les entreprises, le suivi régulier du BFR est indispensable afin de garantir une bonne gestion de la trésorerie. Un BFR trop élevé peut en effet entraîner des difficultés de paiement, voire une cessation d’activité. Chez GESTION CREDIT EXPERT, nos consultants BFR EXPERTS vous accompagnent de A à Z dans la gestion de votre poste clients, afin d’optimiser votre BFR. N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus.