Témoignages collaborateurs


Guillaume, Chargé de recouvrement

 Guillaume, Chargé de Recouvrement France

Guillaume a rejoint le Groupe GESTION CREDIT EXPERT en 2015. Il a intégré les équipes de FRANCE CREANCES en tant que Chargé de Recouvrement pour accompagner la forte croissance externe de l’entreprise.

 

Quel est ton parcours ?

Après des études de comptabilité, j’ai démarré ma carrière auprès d’un huissier de justice pour prendre en charge la comptabilité et une partie du recouvrement amiable et contentieux. J’ai donc appris sur le tas les procédures judiciaires liées au métier. Après 10 ans, j’ai intégré le groupe Delzongle Aquitaine pour intervenir auprès des clients en retard de paiement, réévaluer leur situation, et, dans les meilleurs cas, résoudre ce problème à l'amiable. Là, j’ai développé un certain talent, celui d’allier  diplomatie et fermeté avec les clients débiteurs. C'est de cette manière que j’obtenais des paiements de la part de clients réticents ou en fortes difficultés financières en prenant garde de préserver la qualité des relations commerciales. Puis j’ai suivi ma compagne mutée à Toulouse. J’ai répondu à une annonce d’emploi postée par FRANCE CREANCES et me voici au poste de chargé de recouvrement au sein d’une équipe dynamique et vraiment sympathique depuis maintenant 2 ans.

 

A quoi ressemble une journée au travail ?

J’arrive à mon poste, je prends le temps de me faire un petit café pour me « booster », je lis et réponds aux nombreux mails reçus, je regarde et gère mon agenda des actions et procède ensuite à mes relances. Ce travail peut paraître répétitif de prime abord mais chaque situation est, et doit être gérée de manière différente. Tous les débiteurs ne se ressemblent pas ! Il faut s'adapter à la situation de chacun et trouver des solutions personnalisées aux difficultés rencontrées sur chaque dossier.

 

En trois mots, comment décrirais-tu ton rôle ?

Important et nécessaire ! J’aide nos clients à recouvrer leurs impayés, et réduire leurs risques de défaillance. Lorsqu’ils me confient leurs créances, ils peuvent se recentrer sur leur cœur de métier et se libérer de tâches procédurières qu’ils ne maîtrisent pas forcément.

 

Quels sont tes principaux défis professionnels ?

Je gère un portefeuille de créances civiles et commerciales très variées, pour des clients multi secteurs avec parfois des problématiques d’envergure. Mon défi au quotidien est de rester agile et de  trouver des solutions pour mener à bout tous mes dossiers quel que soit le profil du débiteur, le montant et la nature de la créance.

 

Si tu devais changer une chose à propos de ton travail, qu’est-ce que ce serait ?

Certains débiteurs peuvent être très désagréables. Il faut avoir les nerfs solides pour ne pas se décourager. J’aimerais pouvoir arriver à me détacher plus rapidement des insultes personnelles adressées téléphoniquement par certains interlocuteurs. Heureusement, une fois arrivé à la maison je n’y pense plus ^-^.

 

À contrario, quelle est la chose que tu ne changerais pas ?

Mes collègues. Sincèrement, j’ai la chance de travailler au sein d’une équipe formidable.

 

Quels conseils donnerais-tu aux nouvelles recrues ?

Rester motivé, souriant et toujours de bonne humeur, c’est la clé pour réussir et encaisser rapidement.

 

Dans le cadre de ta fonction, aurais-tu une astuce infaillible à nous faire partager ?

Sourire au téléphone, savoir faire preuve de diplomatie et d'empathie, sans pour autant manquer de fermeté. Pour faire court « je suis sympa avec vous, à vous de l’être avec moi et de tenir vos engagements ». Ca ne fonctionne pas tout le temps, mais ça aide beaucoup.

 

As-tu une anecdote (situation cocasse) rencontrée dans ta vie professionnelle à nous faire partager ?

Des situations cocasses il y en a plusieurs par semaine… Pas plus tard qu’hier, j’étais en contact avec une débitrice qui s’était inscrite sur un site de rencontre et ne réglait pas son abonnement. Elle m’avait envoyé un courrier de contestation ainsi que plusieurs photos d’elle afin de me prouver que ce n’était pas normal, au vu de son physique, qu’elle ne trouve pas « l’amour »…

 

Quel est ton motto ou philosophie ?

Ne rien lâcher, être tenace !

 

 


Jeanina, Responsable Recouvrement International

Jeanina a rejoint le groupe en 1991. Elle a intégré les équipes en tant que comptable clients. Quelques années après, elle fut la première collaboratrice du service de recouvrement de créances à l’international de FRANCE CREANCES. Aujourd’hui, elle est Responsable Recouvrement International.

 

Quel est ton parcours ?

Bolivienne de naissance, j’ai été scolarisée dans la ville de La Paz dans une école française. À 12 ans j’ai fait mon premier voyage en France. Je suis tombée amoureuse du pays au point de faire le choix de venir m’y installer une fois adulte et d’y fonder ma famille. Je suis arrivée un peu par hasard chez GESTION CREDIT EXPERT (Cabinet Gorrias Dousset à l’époque). Un ami m’avait parlé d’une opportunité qui pourrait se présenter dans la société. Comme j’avais déjà eu l’occasion de travailler dans l’univers du recouvrement en Bolivie, et que l’idée d’y revenir me plaisait, j’ai tenté ma chance et j’ai été recrutée au poste de gestionnaire comptable clients. Quelques années après, la nécessité de créer un service à dimension internationale chez GCE se faisait de plus en plus évidente pour répondre aux besoins du marché.  Je suis trilingue, l’Espagnol est ma langue maternelle et je parle couramment Anglais et Français. L’occasion était trop belle, je ne voulais pas la rater. J’ai donc tout naturellement demandé à intégrer cette équipe et j’y suis maintenant depuis plus de 20 ans.

 

A quoi ressemble une journée au travail ?

Chaque matin est une nouvelle expérience pour moi et mon travail est loin d’être monotone. J’ai souvent eu l’occasion de me déplacer à l’étranger pour aller à la rencontre de nos partenaires et de nos clients. Aujourd’hui, même si mon travail est plus sédentaire qu’autrefois, j’ai toujours autant l’impression de voyager, de par la qualité très variée des créances civiles ou commerciales que j’ai en gestion, de par la nature très diverse de mes interlocuteurs (clients, débiteurs, huissiers, avocats…) ainsi que leurs origines géographiques (Europe, Amérique du Nord, Amérique Latine, Proche & Moyen Orient, Afrique et Asie).

 

En trois mots, comment décrirais-tu ton rôle ?

Nous sommes des médiateurs entre le créancier et son débiteur. Notre rôle est souvent essential pour déclencher le règlement d’un dossier, surtout dans le cadre de relations commerciales à l’international. Nous vivons certes dans un contexte économique mondialisé. Pour autant, il y a autant de modes et habitudes de paiements dans le monde qu’il n’y a de pays. La législation aussi est différente selon que vous soyez en Italie, aux Etats-Unis, au Brésil ou au Sénégal…La force du service de recouvrement international de  GESTION CREDIT EXPERT repose sur deux piliers :

  • D’un côté, notre équipe de collaborateurs polyglottes et multinationaux  qui maîtrisent parfaitement la langue, les règles et les us et coutumes de nombreux pays.

  • De l’autre notre réseau de plus de 300 partenaires étrangers compétents dans le monde (avocats, huissiers, correspondants…) que l’on peut activer rapidement pour les dossiers délicats.

 

Quels sont tes principaux défis professionnels ?

Je suis très souvent face à des problématiques complexes et vraiment variées. Le secret pour faire en sorte que mes clients soient payés rapidement, c’est de rester simple dans mon approche, et de m’adapter à chaque situation telle un caméléon.

 

Si tu pouvais changer une chose à propos de ton travail, qu’est-ce que ce serait ?

Parfois il m’arrive de devoir faire face à des débiteurs  parfois impolis ou agressifs. Si nous savons bien gérer les appels difficiles pour mener à bien notre mission, il n’est jamais très agréable de se trouver dans cette situation. Pour garder la pêche dans ces moments, je pense à un proverbe Bolivien qui dit : « Lo que es gratis no sirve (Ce qui est gratuit est inutile). »

 

À contrario, quelle est la chose que tu ne changerais pas ?

Le côté international de mon poste, c’est ça qui nourrit mon envie de me lever le matin et de me mettre à mon poste. 

 

Quels conseils donnerais-tu aux nouvelles recrues ?

N’ayez pas d’appréhension sur notre métier. Ne pensez pas que le recouvrement soit quelque chose de si dur à faire ou de difficile à vivre : le recouvrement consiste surtout à faire respecter les engagements pris auprès de nos clients.  

 

Dans le cadre de ta fonction, aurais-tu une astuce infaillible à nous faire partager ?

Soyez de bonne humeur et ayez toujours le sourire, même au téléphone. Ça aide vraiment !

 

As-tu une anecdote (situation cocasse) rencontrée dans ta vie professionnelle à nous faire partager ?  

Dans le cadre d’une action de recouvrement de créance commerciale, j’ai dû relancer à plusieurs reprises un cadre dirigeant d’entreprise qui a finalement soldé sa dette auprès de mon client par mon intermédiaire. Et vous savez quoi ? Je fais désormais partie de son réseau sur LinkedIn, à sa demande.

 

Quel est ton motto ou philosophie ?

Ne pas gaspiller une seule journée de ma vie,  après tout elle est si courte ! 

 

 


Fabrice, Comptable Général

Dans le cadre du développement de notre pôle DAF, Fabrice a rejoint GESTION CREDIT EXPERT en 2014 au poste de Comptable général.

Quel est ton parcours ?

Je suis arrivé dans le monde de la finance parce que j’ai toujours aimé les chiffres. J’ai obtenu un BTS de Comptabilité en 2006 pour ensuite travailler chez D’medica, spécialiste du Maintien À Domicile (groupe Welcoop). J’ai travaillé 8 ans dans cette société. Pendant les 2 premières années j’étais comptable clients de l’agence de Toulouse. Les 5 années suivantes j’ai travaillé en tant que comptable frais généraux pour les 29 sites nationaux du groupe. La dernière année, j’étais à la tête d’une équipe de 3 personnes en charge de la tenue de la comptabilité frais généraux et trésorerie.

 

A quoi ressemble une journée au travail ?

Je passe ma journée à manipuler des chiffres, à enregistrer les flux de trésorerie et à contrôler la cohérence des reversements aux clients autant que le paiement de nos fournisseurs. Pour faire simple, je traduis sous forme de chiffres la vie de l’entreprise.

 

En trois mots, comment décrirais-tu ton rôle ?

Contrôle, discrétion et réactivité.  Dans la mesure où je suis dans le service qui s’occupe des finances du groupe, je ne peux pas me permettre de commettre d'erreurs. Je dois être méthodique et rigoureux. J’ai également accès à des données sensibles, j’ai un devoir de discrétion. Enfin, je dois  être réactif et à l'écoute du marché pour toujours être à jour sur les règles comptables qui changent au gré des nouvelles lois.

 

Quels sont tes principaux défis professionnels ?

Réduire au maximum le délai de recouvrement de nos factures tout en préservant la relation commerciale avec nos clients.

 

Si tu devais changer une chose à propos de ton travail, qu’est-ce que ce serait ?

L’image du comptable. Notre profession exige à juste titre rigueur et précision millimétrée. Le revers, c’est qu’on nous prend souvent pour des gens sans humour, plutôt plan-plan et qui ne sortent jamais de leur bureau. Hors pour répondre aux nouveaux défis et enjeux de l’économie, mon rôle de comptable général au sein de GESTION CREDIT EXPERT exige de nous un très bon contact avec nos clients et fournisseurs et une collaboration régulière avec les autres départements. Outre nos connaissances métier, nous essayons dans notre service d’être accessibles et d’avoir le contact facile avec nos partenaires externes autant qu’avec tous les collaborateurs du groupe. Preuve en est, notre porte de bureau reste toujours entre-ouverte sur le plateau open-space.

 

À contrario, quelle est la chose que tu ne changerais pas ?

J’apprécie l’autonomie et la liberté d’action que notre DAF m’octroie. Je sais ce que j’ai à faire et je travaille en toute confiance avec lui.

 

Quels conseils donnerais-tu aux nouvelles recrues ?

Restez à l’écoute des innovations marché et osez communiquer vos idées d’améliorations. Le travail et l’esprit d’équipe est une richesse incontestable pour ceux qui ont l’ambition de grandir avec leur société.

 

Dans le cadre de ta fonction, aurais-tu une astuce infaillible à nous faire partager ?

À certains moments clés du mois, je peux être amené à travailler sous pression. Pour rester zen, je vais blaguer 5 minutes avec ceux qui ont vraiment la pression des chiffres, les commerciaux. Ça me détend et ça me permet de retrouver une certaine sérénité.

 

As-tu une anecdote (situation cocasse) rencontrée dans ta vie professionnelle à nous faire partager ?

J’en ai une en tête, mais elle trop cocasse pour être racontée…devoir de confidentialité oblige ☺.

 

Quel est ton motto ou philosophie ?

« Hakuna Matata ».

 

 


Lucie, Juriste Chargée de Recouvrement France

Lucie a rejoint le Groupe GESTION CREDIT EXPERT en 2015. Elle a intégré les équipes de FRANCE CREANCES en tant que Juriste Chargée de Recouvrement pour accompagner la forte croissance externe de l’entreprise.

 

Quel est ton parcours ?

Après avoir obtenu mon master 1 en droit notarial, immobilier et gestion du patrimoine, j’ai décidé de m’orienter ensuite vers un master 2 en Droit des Affaires. Là, j’ai pu appréhender tous les aspects juridiques de la vie de l’entreprise, quel que soit sa taille. Mon master 2 en poche, j’ai envoyé ma candidature spontanée pour rejoindre les équipes de FRANCE CREANCES. Je souhaitais en effet trouver une entreprise à taille humaine, reconnue et bien installée sur son marché, où mes aptitudes seraient mises en valeur. L’avantage ici, c’est que l’on  me confie de vraies responsabilités et que je peux voir directement les effets de mon travail sur le projet de l’entreprise.

 

A quoi ressemble une journée au travail ?

A 80 % nos opérations concernent des actions de recouvrement amiable de créances. Ma journée est donc rythmée par les relances téléphoniques des débiteurs. Et si malgré tous les efforts que j’ai engagé pour résoudre les dossiers à l’amiable se révèlent infructueux, je lance et diligente toutes les procédures judiciaires nécessaires afin que mes clients récupèrent leur argent. Je suis donc régulièrement en contact avec les huissiers et avocats partenaires de la société.

 

En trois mots, comment décrirais-tu ton rôle ?

Le recouvrement, c’est un élément essentiel à la relation client. La dimension sociale et relationnelle est très forte dans ce métier. D’un côté nous avons nos clients créanciers qui veulent récupérer leur dû (pour certains c’est même vital), de l’autre nous avons parfois des débiteurs en réelle situation de fragilité. Mon rôle est de tenter de trouver une solution qui aille aux 2 parties prenantes.

 

Quels sont tes principaux défis professionnels ?

Chez FRANCE CREANCES nous offrons la possibilité à nos clients de pouvoir suivre leurs dossiers et les encaissements en temps réel. Au regard du grand nombre de dossiers que nous gérons, il est parfois difficile d’être exhaustif dans la description de toutes les tâches effectuées tout en maintenant un rythme efficace pour faire les actions de relance. Heureusement je peux m’appuyer sur des outils à forte valeur ajoutée qui me permettent de planifier et suivre mes actions dans le temps. 

 

Si tu pouvais changer une chose à propos de ton travail, qu’est-ce que ce serait ?

L’image très réductrice et souvent caricaturale des chargés de recouvrement. Beaucoup nous voient comme des « chasseurs de dettes ». Nous ne sommes pas de simples « encaisseurs ». Nous sommes surtout des médiateurs, voire des facilitateurs au service de la compétitivité des entreprises. Tous les jours, je m’efforce d’être disponible et efficace pour mes clients qui souhaitent être payés pour un service ou un produit qu’ils ont vendu. Tous les jours aussi, je sais être à l’écoute, respectueuse et compréhensive envers les débiteurs. Et quand j’arrive à concilier les intérêts de mes clients et les contraintes de leurs débiteurs, alors je me dis que je contribue de manière positive à la bonne marche de l’économie.

 

À contrario, quelle est la chose que tu ne changerais pas ?

Mes équipiers. Nous sommes à la fois solidaires et complémentaires. Je sais que je peux compter sur eux et vice versa.

 

Quels conseils donnerais-tu aux nouvelles recrues ?

Osez demander des conseils à vos nouveaux collègues et sachez écouter et partager avec eux. L’entraide est pour moi la base de toute relation professionnelle équilibrée et épanouissante.

 

Dans le cadre de ta fonction, aurais-tu une astuce infaillible à nous faire partager ?

Soyez à l’écoute des gens, créanciers ou débiteurs. Montrez leur votre intérêt face à la situation parfois difficile et délicate qu’ils rencontrent lorsque vous êtes à leur contact. Cela permet très souvent de trouver plus facilement un arrangement. Et cerise sur le gâteau, il m’arrive parfois d’avoir des remerciements de la part de débiteurs qui ont bien compris que je n’étais pas là pour les juger, mais pour les conseiller et les aider à honorer leur dette sans stress en leur évitant souvent le coût d’une procédure judiciaire.

 

Quel est ton motto ou philosophie ?

Rester calme et mesurée face à chaque débiteur = plus on force, moins ça fonctionne !