infographie_retards_de_paiement_2016_GESTION_CREDIT_EXPERT

Infographie: les retards de paiement en 2016

M Léonetti

Le 22 mars dernier à Bercy, Jeanne-Marie Prost, présidente de l'Observatoire des délais de paiement, a remis à Michel Sapin, ministre de l'Economie et des Finances, le rapport sur les délais de paiement pour la période 2015/2016. Si les résultats sont globalement encourageants, des progrès restent à faire...

 

Le respect des délais de paiement est une préoccupation majeure pour tous les dirigeants d'entreprises. Depuis la loi de modernisation de l'économie, une entreprise est tenue de régler ses fournisseurs dans un délai maximum de 60 jours (ou par dérogation 45 jours fin de mois si ce délai est indiqué dans le contrat et qu'il ne constitue pas un abus manifeste à l'égard du créancier).

Des résultats encourageants en France

Le retard de paiement moyen s'élevait à 11,6 jours au 3ème trimestre 2016 (contre 13,2 jours de retard YTD 2015).

Ce résultat encourageant s'explique notamment par la baisse du nombre de grands retards de paiement (+ de 30 jours). Les petits retards eux restent nombreux, puisque 1 entreprise sur 3 reporte ses règlements fournisseurs de 1 à 15 jours.

En 2016, la DGCCRF a:

  • effectué pas moins de 2,500 contrôles, dont 70 dans de grandes entreprises et leurs filiales.
  • lancé 228 procédures d'amendes, représentant près de 11 millions d'€.
  • diffusé 29 publications sur le site de la DGCCRF , très dissuasives et bien plus que l'amende pour certaines grandes sociétés soucieuses de leur image.

 

De grandes disparités entre les entreprises de tailles et de secteurs différents 

Les entreprises de grandes tailles jouent les mauvais élèves avec plus de 14 jours de retard. La généralisation de la facture électronique, obligatoire depuis le 1er janvier 2017 pour les grandes entreprises et les fournisseurs publics permettra de juguler ces retards.

C'est dans le domaine de l'hébergement et la restauration que les retards sont les plus importants, avec presque 16 jours de retards en moyenne. Les domaines des Transports et de l'Agriculture suivent ensuite avec respectivement 14,9 et 14 jours de retard.

 

De grandes disparités entre les pays Européens

A titre de comparaison, ce délai de retard s'élève à plus de 27 jours au Portugal, 16 jours  au Royaume-Uni, plus de 15 jours en Espagne, et presque 19 jours en Italie (moyenne européenne: 13,5 jours)

Télécharger notre infographie pour accéder aux chiffres clés:

 

 

délais de paiement